vendredi 9 décembre 2011

Ushuaïa - Paris

Carnet de voyage en Antarctique 9

Nous quittons le Boréal après le petit déjeuner pour rejoindre l'aéroport d’Ushuaïa
Vol  LAN Ushuaïa – Buenos Aires

ushuaîa - canal de Beagle - Argentine


Nous décollons à 11 h 30, le ciel est clair et nous avons une très belle vue sur Ushuaïa...





... et sur le canal de Beagle




En prenant de l'altitude nous apercevons la Cordillère Darwin. Il y a 3 semaines, le 22 novembre nous étions au pied de ces montagnes, dans "l'avenue des glaciers".

 

La suite du voyage se passe sans problème (vol Air France Buenos Aires -  Paris) 
Nous arriverons à Paris le lendemain à midi.

FIN


mardi 6 décembre 2011

Antarctique

Carnet de voyage en Antarctique 8

Ce matin, vers 5 h nous entrons dans le Détroit de Gerlache (64° 33 S - 62° 30 W)
A 6 h, appel du Commandant : il y a un troupeau d'orques à bâbord. Nous sommes tous très rapidement sur les ponts.
Une trentaine d’Orques, réparties en 2 troupeaux avec des grands mâles de 5 à 6 m, des femelles, des jeunes et des bébés de 2-3 mois. Les 2 troupeaux ne se  mélangent pas.
On tourne autour pendant presque une heure puis vers 7 h on reprend la direction SO

Antarctique

Juste le temps du petit déjeuner et vers 8 h nous arrivons à Cuverville (64° 37 S - 62°40 W). Les zodiacs sont descendus puis nous partons pour une magnifique promenade entre les icebergs.

Cuverville - Antarctique - Le Boréal


Cuverville - Antarctique - Le Boréal


Cuverville - Antarctique - Le Boréal


Cuverville - Antarctique - Le Boréal


Cuverville - Antarctique - Le Boréal


Cuverville - Antarctique - Le Boréal


Cuverville - Antarctique - Le Boréal

Nous débarquons sur une plage de gros galets où des Manchots papous antarctique sont installés.

Cuverville - Antarctique - Le Boréal


Cuverville - Antarctique - Le Boréal

Manchot papou antarctique


Manchot papou antarctique

Le Boréal quitte Cuverville pour continuer vers le sud. C'est alors (64° 42 S - 63° 06 W) que nous rencontrons l'AustralLes 2 bateaux frères se rencontrent pour la première fois en Antarctique,coups de corne, descente des zodiacs pour des échanges de matériel, de nouveau des coups de corne et Le Boréal part pour Neko en passant par le Canal Andvord.

L'Austral - Antarctique

Il y a des glaciers tout autour et Neko est magnifique.

Neko - continent  Antarctique

Dans le fond du fjord, la mer est comme un lac où les montagnes se reflètent.


Neko - continent  Antarctique


Neko - continent  Antarctique


Neko - continent  Antarctique



Un phoque de Weddell au repos


Neko - continent  Antarctique

Nous allons rejoindre le Boréal pour deux jours de mer jusqu'à Ushuaia. Il faut traverser Le Drake et passer à proximité du Cap Horn ... la traversée semble longue car la mer est agitée avec des creux de 10 à 12 m.


Neko - continent  Antarctique






lundi 5 décembre 2011

Deception island

Carnet de voyage en Antarctique 7

Ce matin, débarquement à Bailey Head, sur l’île de Déception, plage de sable noir avec des grosses vagues déferlantes. Débarquement un peu sportif et … humide. Il faut dégager vite pour ne pas remplir les bottes d’eau de mer.


manchots à jugulaire - Déception Island - Antarctique

La manchotière est dans la boue et le guano avec en plus les cendres du volcan. Les manchots sont sales dans leur nid mais très blancs quand ils reviennent de la mer. 

manchots à jugulaire - Déception Island - Antarctique


manchots à jugulaire - Déception Island - Antarctique


manchots à jugulaire - Déception Island - Antarctique

les skuas guettent toujours ...

Déception Island - Antarctique

Le Boréal entre à l’intérieur de la caldeira par le Soufflet de Neptune : la navigation y est délicate car le passage est très étroit et avec des hauts fonds.   

 Soufflet de Neptune ile de Déception


 Soufflet de Neptune ile de Déception


 Soufflet de Neptune ile de Déception

Nous débarquons à Whalers Bay, ancienne ville des baleiniers. 
Nous y retrouvons des bâtiments détruits, des bidons rouillés et une baleinière. Tout est noir, nous sommes dans une caldeira communiquant avec la mer ...


Débarquement à Whalers Bay, ancienne ville des baleiniers



Débarquement à Whalers Bay, ancienne ville des baleiniers



Débarquement à Whalers Bay, ancienne ville des baleiniers

Le fond de la caldeira est rempli de banquise. Le Commandant et le chef d'expédition nous font une surprise : un débarquement sur la banquise. Cette banquise est parfaitement plate et mesure environ un mètre d'épaisseur. Fabuleux, un grand moment !

 



Sur une autre plaque, un phoque léopard, se repose. Il digère sans doute ?


Le Boréal va faire un "ice kiss" ou baiser à la banquise : le bulbe du navire va délicatement toucher la banquise et laisser une petite marque, un petit V dans la glace. Les naturalistes saluent la maîtrise du capitaine depuis la banquise.



dimanche 4 décembre 2011

Paulet

Carnet de voyage en Antarctique 6

7h 30 en mer de Weddell, (63° 00 S - 53° 20 W), Le Boréal croise de nombreux icebergs. Sur certains des manchots se reposent.




Antarctique

certains icebergs, en fondant, prennent des formes incroyables

Antarctique



Antarctique



Antarctique
   



l'île Paulet où nous allons débarquer


L'approche en zodiac se fait à travers des restes de banquise (glace de mer)

ile Paulet






Paulet

Sur cette île nous pouvons voir la ruine de la cabane de pierre construite par l’équipage de l'expédition  Nordensjköld de 1903 dont le bateau fut pris par la glace et brisé par elle à 40 km  de l’île Paulet. L’équipage mit 14 jours en traîneau avant de joindre l’île Paulet où ils construisirent cette cabane pour se protéger de l’hiver.

ile Paulet






une très importante colonie de Manchots Adélie est installée sur Paulet
















prise de bec ... sans doute pour un caillou !

manchots adélie

Cormoran Antarctique

Paulet



Paulet

Chionis blanc, prédateur des jeunes manchots.

Paulet

un phoque de Weddell se repose sur la banquise.


Paulet

Le chef d'expédition surveille ...


Nous redescendons vers la plage ...




Lire la suite : Déception Island