jeudi 9 juillet 2015

Longyearbyen

Aujourd'hui, c'est la fin de la croisière et nous allons débarquer à Longyearbyen.
Voici, sur Marine Traffic (merci J.),  le trajet du Boréal pendant cette semaine au Spitzberg ...



à 6 h 30, nous arrivons près du quai des Charbonniers. Le Boréal ne peut pas accoster au port principal car un bateau beaucoup plus gros y est attendu. La vedette du port ...



le quai des Charbonniers ...



nous assistons à la manœuvre d'accostage depuis le balcon de la cabine ...



Mais au loin, à 7 h, le monstre arrive ...



de l'autre côté, la vue sur la baie ...


et la fameuse "coupe de Champagne" qui n'a pas encore perdu son pied. Les habitants de Longyearbyen considèrent que l'été commence quand la coupe se sépare de son pied. (merci Sophie) ...



à coté du Boréal,  un Guillemot à miroir nous montre ses pattes rouges ...







et sur la plage, une femelle eider surveille sa nichée ...


Tiens, de la visite !



bonjour, comment ça va ?



oh, comme ils sont mignons vos petits ...



ils ont bien grossi et bla bla bla ...



Bon, on s'installe avec vous ...


c'est bien ici, c'est au calme ...



Laissons ces dames tranquilles et regardons la baie sous le ciel bleu. Il fait très beau et chaud aujourd'hui ...





A 9 h, nous quittons le Boréal pour un bus : ce matin, nous allons faire un tour panoramique de Longyearbyen.



Nous passons devant le port, où le monstre est à quai avec ses 18 ponts et ses 3500 passagers. Depuis cette année, les navires de cette taille, et ils sont nombreux ici au mois de juillet, n'ont plus le droit de dépasser Longyearbyen. Beaucoup de passagers visitent Longyearbyen en bus ou à pieds, mais d'autres partent en excursion. Certains vont même partir sur des bateaux plus petits pour admirer les glaciers (nous en avions croisé un près de Pyramiden). Tout est très bien organisé pour que, en ville, les groupes ne se gênent pas.



Longyearbyen a été fondée en 1906 par un américain, Monsieur Longyear, et évidement pour exploiter le charbon. Actuellement, il ne reste qu'une seule mine en activité et les autres puits sont des vestiges préservés et visités en partie par les touristes.
Nous commençons notre tour de ville par une ancienne mine, ou plutôt la gare d'arrivée des wagonnets, d'où nous avons une belle vue sur la ville ...



des ferrailles rouillées ! vous vous doutez que je vais prendre beaucoup de photos ...








La vue est belle ...






Des wagonnets russes ! récupérés dans une autre mine ?



 Avec ce temps clair, on peut voir les glaciers de l'autre côté de la baie et devant, Le Boréal à quai qui attend ses nouveaux passagers ...












La gare des wagonnets, vue du bas ...


L'église œcuménique de Longyearbyen ...









En 1920, une explosion suivie d'un incendie a laissé ces traces rougeâtres à la sortie du puits ...



Ici, des vestiges des premières constructions de la ville. Il reste les pieux du soubassement ...



et là, la ville moderne ...




Nous descendons dans la vallée ...


où des oies de Bernache sont installées ...












il y a aussi des oisons ...



Ce point, est le lieu le plus photographié de Longyearbyen ...





ainsi que la fameuse pancarte ...



et c'était compliqué de prendre la photo sans avoir un individu posant devant la pancarte !




Ensuite nous visitons le très beau petit musée arctique de Norvège. L'exposition présente la géologie, la faune, la flore et raconte 400 ans d'histoire culturelle du Svalbard.








Dans le musée, un panneau est consacré à une expérience particulière : une chambre forte souterraine, située dans un ancien puits de mine de Longyearbyen, conserve dans un lieu sécurisé des graines de toutes les cultures vivrières de la planète. Les scientifiques veulent ainsi préserver la diversité génétique.
Après le déjeuner, nous rejoignons l'aéroport où je prends les 2 dernières photos du voyage ...







16 h 30 nous montons dans l'avion. Le vol se passe très bien au dessus des nuages (pas de photo)
20 h 30 atterrissage à Orly. Nous passons la nuit à l’hôtel et le lendemain nous rentrons à la maison.

Le voyage est terminé et nous avons passé une semaine superbe avec des glaciers, de la banquise, des rennes, des morses, des baleines, des ours, des phoques et de nombreux oiseaux. Le prochain voyage sera bien différent ...

Fin du voyage au Spitzberg ... et à bientôt