mercredi 5 avril 2017

Camargue 3

Trois jours en Provence - 6

Dans le parc de Pont de Gau, il n'y a pas que des flamants roses, il y a bien d'autres oiseaux. 
De nombreuses espèces font leur migration vers des aires de reproduction plus au Nord. Ces visiteurs reconstituent leurs réserves de graisse avant de poursuivre leur voyage.
D'autres espèces finissent leur voyage en Camargue pour se reproduire. De grandes colonies d'Aigrettes et de hérons nichent dans les arbres.
Sortant des broussailles, une élégante aigrette garzette ...


Elle se pose ensuite devant nous, sur un tronc d'arbre ...


Elle arbore un beau plumage blanc et un long bec ...


Un léger coup de vent relève ses fines plumes ...


Puis elle se dresse ...


et s'envole ...


Une jeune aigrette, avec sa tête légèrement rosée, lisse ses plumes ...


et nous regarde avec un air plutôt mécontent ...


Un peu plus loin, des hérons ...








Les nids sont installés dans les arbres ...




Une mouette mélénocéphale ...


Nous allons ensuite faire le tour de l'étang de Vaccarès ...


... pour aller sur la rive Est de l'étang, à la Capelière (centre d'information sur la nature et centre administratif de la Réserve naturelle nationale de Camargue). Nous observons beaucoup moins d'oiseaux que sur la rive Ouest. 
Cette cigogne a trouvé du matériel pour construire ou améliorer son nid ...




C'est parti !










Nous venons de passer une belle journée à observer les oiseaux. Demain, nous retournerons vers les romains et les gladiateurs.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire